13 janvier 2009

It's a man, man's world

Ah… l’Heroic Fantasy, le med-fan par les mecs, pour les mecs. Ce monde idéal dans lequel les paysannes n’ont pas de doigts gros comme mes orteils, les boulangères ont réellement de belles miches et ces parangons de féminismes qu’on appelle « héroïnes » sont des bonnasses en bikini de chaînes [des elfs lorsqu’elles ont la taille mannequin, des humaines lorsqu’elles ont plus de formes]. Alors, oui, bien sûr, il y en a toujours une un peu rebelle au début pour s’habiller en fullplate à la garçonne et avoir les cheveux courts mais, bon… on sait très bien qu’elle aura sa scène de nue dans la rivière du coin ou, mieux encore, se laissera furtivement mater en s’adonnant à quelques pratiques saphiques avec son écuyère. Pourquoi je vous parle de ça ? Parce qu’on a décidé de se mettre à l’Heroic Fantasy nous aussi. Et on va… rien changer. Non, luttant contre note nature de latins révolutionnaires et bruyants, nous avons décidé que Divine Sword [oui c’est le titre provisoire] narrerait les aventures d’une bonnasse [classe de prestige oblige] amoureuse de la boisson, du sex sans préliminaire et pétée de pouvoir, prête à tabasser du streum et du malandrin pour sa déesse. Bref, Divine Sword, de la fantasy par des mecs, pour des mecs et peut être aussi des filles avec le sens de l’humour… enfin, bref, vous verrez. Pour l’instant, je vous laisse avec une petite recherche de personnage par Lady Esme, dont vous pourrez aussi admirer le blog ici.

cybile012_1_  cybile012Blue_1_
Alors en rouge ou en bleu ? Donnez nous votre avis !

cybile015       visage001

Posté par MichaelNau à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur It's a man, man's world

Nouveau commentaire